mercredi, mars 22, 2006

Méditation du jour


"je ne suis pas venu abolir, mais accomplir" (Mt 5,17)
Les attitudes du Christ marquent le passage du vieil homme à l’homme nouveau , qui s’inscrit en Christ. Le discours de la montagne et le décalogue ne représentent pas une alternative; en fait, Jésus reprend le décalogue et y imprime la grande et nouvelle marque de l’esprit des béatitudes.

Jean-Paul II nous dit dans sa remarquable encyclique "Veritatis splendor" que ce verset est la "magna carta de la morale évangélique... Le Christ est la clé des Ecritures... il est le lien vivant et éternel entre l'Ancienne et la Nouvelle Alliance. Commentant l'affirmation de Paul "la fin de la loi, c'est le Christ" (Rm 10,4), Saint Ambroise écrit : "Fin, non en tant qu'absence, mais en tant que plénitude de la Loi : elle s'accomplit dans le Christ (plenitudo legis in Christo est), du fait qu'il est venu non pour supprimer la Loi, mais pour la porter à son accomplissement.

1 commentaire:

Zabou_the_terrible a dit…

Merci Dunstan pour les méditations que tu nous offres chaque jour (et à ton confrère séminariste pour les méditations ;-) )

Je profite de ce commentaire pour également te remercier du tien sur mon blog contre le blocus des facs : c'est super sympa d'être avec nous et de prier pour nous !!! :-)

In Christo,
Isabelle