jeudi, mars 23, 2006

Méditation du jour


"Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse." (Lc 11,23)
Cette sentence qui tombe vis à vis de ceux qui cherchaient tout le temps à le condamner doit aussi nous interroger : Saint Pie X faisait remarquer que certaine personnes "voulurent se charger d'une mission qu'ils n'avaient reçue ni de Nous ni d'aucun de nos Frères dans l'épiscopat, et qui se mirent à la remplir non seulement sans le respect dû à l'autorité, mais même en allant ouvertement contre ce qu'elle voulait, cherchant à légitimer leur désobéissance par de futiles distinctions. Ils disaient eux aussi, qu'ils levaient une bannière au nom du Christ; mais une telle bannière ne pouvait pas être du Christ parce qu'elle ne portait point dans ses plis la doctrine du divin Rédempteur" exprimée par ce verset.
En que Catholiques attachés à l'Eglise Catholique romaine, guidée par Pierre et par les évêques en communion avec lui dans laquelle "subsiste" l’unique Église du Christ, quel exemple donnons-nous et quelle situation j'occupe dans ce projet de rassemblement qu'a Dieu pour son peuple ?

2 commentaires:

Narserv a dit…

merci DG pour cette citation de S. Pie X. Prions pour notre Eglise qui voit aujourd'hui son Pasteur Suprême réunir autour de lui les collaborateurs appelés à le seconder d'une manière particulière dans sa charge. Confions Benoît XVI et les cardinaux à l'intercession de la Vierge Marie et des saints pour qu'ils sachent mener la barque de Pierre à travers les remous de notre époque troublée. udp

Fiat voluntas tua a dit…

Ut omnes unus sint...